Aux requête, poursuites et diligences de Monsieur Jean-Christophe TOURON, mandataire judiciaire près le Tribunal Mixte de Commerce de PAPEETE, demeurant BP 42 237 FARE TONY – 98713 PAPEETE, TAHITI,

Es-qualité de Liquidateur Judiciaire de Madame TAMATA Mata épouse CHIN HEN VAI, née le 10 juin 1963 à PAEA, exerçant à l’enseigne ENTREPRISE CHIN HEN WAI, immatriculée au RCS de PAPEETE sous le n° 91 893 A, demeurant à Faanui, forage 4, à BORA BORA

Ayant Maître Gilles GUEDIKIAN pour Avocat, 17, rue Jeanne d’Arc, BP 20238 PAPEETE, Tel 40 42 42 67, au cabinet duquel domicile est élu.

Il sera procédé,

LE MERCREDI 17 juin 2020 A 8H00

En l’audience des saisies immobilières du Tribunal Civil de Première Instance de PAPEETE, au Palais de Justice de PAPEETE, à la venteaux enchères publiques au plus offrant et dernier enchérisseur de l’immeuble dont la désignation suit :

COMMUNE DE FAAA

Lieudit PAMATAI

1°) Dans un ensemble immobilier, dénommé lot 3 détaché du plan de division d’une parcelle de terre propriété de la succession Victoria RAPAHANGO, cadastré section T n° 1026, pour une superficie de 648 m2 :

LOT n° 1 comprenant :
• La jouissance privative du lot n° 1, d’une superficie de 284 m2, limité :
– vers le nord, par la parcelle 255 sur 21,50 m
– vers l’est, par le lot 2 du plan de division, sur 13,16 m
– vers le sud, par la parcelle 894 sur 21,65 m
– et vers l’ouest, par le lot 2 sur 13,18 m.

Et les 284/640è de la propriété du sol et des parties communes générales.
• Et les constructions y édifiées.

2°) Une parcelle de terre dénommée « parcelle A » dépendant du lot n° 1 de la propriété de la succession Victoria RAPAHANGO, d’une superficie de 32 m2, cadastrée section T n° 1175, pour une contenance de 32 m2.

3°) Une parcelle de terre dénommée « parcelle B » dépendant du lot n° 2 de la propriété de la succession Victoria RAPAHANGO, d’une superficie de 119 m2, cadastrée section T n° 1177, pour une contenance de 112 m2.

Cette vente, qui a fait l’objet d’un CAHIER DES CHARGES déposé au Greffe du Tribunal Civil de Première Instance de PAPEETE le 30/09/2019 où sont mentionnées les charges, clauses et conditions, sera faite sur la mise à prix de :

MISE A PRIX : 8 000 000 F CFP
(HUIT MILLIONS DE FRANCS CFP)

Conformément à l’article 881 du Code de Procédure Civile de la Polynésie Française, il est précisé que les enchères ne peuvent être portées que par le ministère d’un avocat inscrit au Barreau de PAPEETE.

EXTRAIT : Signé Gilles GUEDIKIAN