Aux requête, poursuites et diligences de la BANQUE DE TAHITI, SA au capital de 2 514 666 000 F CFP, immatriculée au RCS de PAPEETE sous le n° 6833 B, dont le siège se trouve rue Cardella à PAPEETE.
Ayant Maître Gilles GUEDIKIAN pour Avocat, 17, rue Jeanne d’Arc, BP 20238 PAPEETE, Tel 40 42 42 67, au cabinet duquel domicile est élu.

En présence de :

Madame Ingrid Tuhitamotua KAU-TAI épouse ARIIPEU, née le 12 juillet 1975 à PAPEETE, institutrice, demeurant Résidence Les Clos du Roussimort, villa 3, 6, chemin du Roussimort, 31110 – TOULOUSE.

Il sera procédé,

LE MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018 A 8H00

En l’audience des saisies immobilières du Tribunal Civil de Première Instance de PAPEETE, au Palais de Justice de PAPEETE, à la vente aux enchères publiques au plus offrant et dernier enchérisseur de l’immeuble dont la désignation suit :

COMMUNE DE PAEA

• Une parcelle de terrain dénommée « PARCELLE 5 » dépendant du DOMAINE PAPEHUE, d’une superficie de 616 m2, figurant au Cadastre section AA n° 168 pour une contenance de 06a 16ca, limitée :
– au Nord, par le lot n° 1 du Domaine de PAPEHUE sur 29 m,
– au Sud, par la route d’accès de 6 m de large sur 29 m,
– à l’Est, par la parcelle n° 7 sur 21,10 m,
– et à l’Ouest, par la parcelle n° 3 sur 21,40 m.
• La copropriété des choses communes générales du Lotissement à concurrence de 898/10.000èmes.
• Et les constructions y édifiées consistant en une maison d’habitation.

Cette vente, qui a fait l’objet d’un CAHIER DES CHARGES déposé au Greffe du TPI de PAPEETE le 21/11/2017 où sont mentionnées les charges, clauses et conditions de la vente, sera faite sur la mise à prix de :

MISE A PRIX : 19 000 000 F CFP
(DIX NEUF MILLIONS FRANCS CFP)

Il est en outre déclaré, conformément à l’article 873 du Code de Procédure Civile de Polynésie Française, que tous ceux au profit desquels il pourrait être pris inscription d’hypothèque légale sur l’immeuble saisi devront requérir inscription avant transcription du jugement d’adjudication.

Enfin, conformément à l’article 881 du Code de Procédure Civile de la Polynésie Française, il est précisé que les enchères ne peuvent être portées que par le ministère d’un avocat inscrit au Barreau de PAPEETE.

EXTRAIT : Signé Gilles GUEDIKIAN